Artiste plasticienne, Améliane Jouve vit et travaille près de Nantes.

Elle développe une pratique d’installation basée sur un intérêt pour les lieux, les langages et ce qu’ils ont à dire sur nos manières d’habiter. Nos relations à l’ici et aux ailleurs, aux autres et leurs différences ainsi qu’aux limites qui régissent nos espaces de cohabitations, sont au cœur de ses interrogations. Le sujet de la frontière est devenu à ce titre un élément charnière de sa démarche artistique.

Inspirée par la cartographie, les paysages, ses expériences et ses voyages, elle cherche à travers ses œuvres à traduire des enjeux de déplacement, de considération et d’obéissance. Ses installations sont issues d’un travail de recherches théoriques documentées, car elle considère la création comme une manière de poser des questions.

Des matériaux et techniques utilisés jusqu’à la scénographie des espaces d’exposition, Améliane Jouve cherche, à chaque étape, à aiguiser ses idées pour proposer des formes simples, mais porteuses de problématiques complexes. L’ouverture laissée à l’interaction du visiteur réinterroge sa place et son pouvoir face aux œuvres.

Se déplacer, franchir, obéir, entre devoir de conservation et désir de transgression, les installations d’Améliane Jouve sont des invitations à reconsidérer nos rapports aux objets et aux espaces.